Behringer présente le Crave

Alors que le fabricant allemand est apparu avec une ribambelle de clones, ce dernier est également venu avec une autre nouveauté baptisée Crave.

Avec ce tout nouveau synthétiseur monophonique semi-modulaire, Behringer efface un peu son image de "cloneur", même si Crave s'inspire quand même de la fameuse TB-303. D'un point de vue technique, Crave bénéficie du même VCO (le 3340) que le Neutron, le MS-101 (le même que celui que l'on peut trouver dans le Prophet 5 ou le SH-101). Côté filtre, on retrouve un modèle similaire à celui embarqué dans le Model D (du Moog Like donc !). En parallèle, vous bénéficierez d'une enveloppe ADS, d'un LFO, d'un arpégiateur / séquenceur. Ce dernier présente également l'intérêt de pouvoir transposé via MIDI, mais de jouer sur les accents, la longueur de vos gates, la durée du Glide, etc, et tout cela par pas ! Vous pourrez en profiter pour sauvegarder tout cela dans une des huit banques de 8 séquences (chaque séquence offrant une longueur maximale de 32 pas). Pour le reste, vous retrouverez les fonctionnalités traditionnelles de tout bon séquenceur qui se respecte (Lecture, Pause, Stop, Tempo, etc). Côté entrées CV,, Behringer a mis le paquet ! La connectique offre un MIDI In et un MIDI Thru, une prise USB, et un emplacement pour y pluger une alimentation secteur.

Détail d'importance, il semble à première vue, que le Crave bénéficie d'une qualité de fabrication plutôt bonne avec des flancs en bois (ou simili bois), d'un boîtier en métal, et de boutons qui paraissent plutôt de bonne facture. Mais la plus grosse surprise vient d’un prix ! En effet, le fabricant allemand annonce un tarif ultra-agressif de 149€, ce qui en fait un très bon synthé au demeurant ! Pour plus de détails je vous invite à cliquer sur le lien suivant ICI.



BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS
  • Les plus Lus

  • Recommandés

Loading
Loading