Tests

Arturia Analog Lab 3

L'éditeur Grenoblois vient de présenter dernièrement sa toute nouvelle V-Collection 6, laquelle apporte son lot de nouveaux synthés virtuels dont une version 3 de son best-seller : Analog Lab. Au menu, sonorités à profusion mais aussi quelques bonifications que nous allons nous empresser de vous faire découvrir !

Kézako l'Analog Lab ?

C'est souvent la question que se posent ceux qui se penchent pour la première fois sur l'offre gargantuesque de produits disponibles dans le catalogue d'Arturia. La philosophie de cet instrument virtuel est simple et plutôt bien pensée ! En effet, Analog Lab s'adresse majoritairement à ceux qui souhaitent bénéficier d'une quantité non négligeable de sonorités de qualité, mais qui n'auront pas forcément besoin de paramètres d'édition poussés. De ce point de vue là, Analog Lab se limite au stricte minimum mais sans faire la moindre concessions quant aux presets proposés. D'ailleurs, les plus de 6000 sonorités disponibles sont toutes issues des 21 synthés virtuels du bundle de la V-Collection 6 (rien que ça!). C'est l'assurance de pouvoir s'offrir le meilleur des banques sons de la marque, et ce, pour une poignée de dollars (euh pardon d'Euros) ! :)

 


Un moteur qui vous garantit le meilleur !

Tout comme les autres synthés virtuels de la marque, Analog Lab 3 utilise le moteur audio maison baptisé TAE (True Analog Engine). C'est grâce à lui que vous pourrez profiter du grain si caractéristique des machines dont ont été extirpés les presets proposés. Le moteur développé par l'éditeur Grenoblois est une référence du genre (les émulations d'oscillateurs et de filtres analogiques, mais aussi sa clarté et la transparence sonore ont été maintes fois primés).

Une offre toujours plus conséquente !

Alors que la V-Collection 5 était déjà un véritable musée ambulant, Arturia y a rajouté encore une couche avec au final, pas moins de 21 instruments virtuels différents. On notera parmi les nouveaux arrivants, un Fairlight CMI (le Synclavier figurait déjà dans le bundle précédent et il n'était pas concevable que cette légende n'en fasse pas partie), un DX7 (une des machines les plus vendues de l'histoire), un Buchla Easel, et un Clavinet. Tous les autres membres de la famille V-Collection passe en V2 avec quelques bonifications dont de nouvelles modélisations de piano pour le Piano V.


Analog Lab ? Surtout pas un produit figé !

Quand on croise en général ce genre de produit, on pourrait penser que sortie de sa librairie interne et des combinaisons / modifications que l'on pourrait lui apporter, que l'on pourrait en faire le tour assez rapidement. Et bien non ! Pour que vous passiez en revue plus de 6000 sonorités, je vous conseille de prendre votre journée (voir plus) et de vous préparer plusieurs thermos de café ! Et quand bien même vous en auriez terminé avec ses presets, les possibilités de layers et compagnie de l'Analog Lab vous garantiraient une succession de nuit blanche !

Un browser qui subit quelques modifs !

Alors que nous l'avions trouvé plutôt réussi (malgré quelques petits « défauts » de jeunesse), Arturia a jugé bon d'en revoir certains aspects. Du premier coup d'oeil, on remarque un changement de couleur de l'interface qui passe au gris anthracite et ou les transparences que l'on pouvait avoir sur la version précédente ont été tout bonnement supprimées. Chaque élément servant au tri n'est plus présenté uniquement de façon textuelle, mais sous forme de bouton. Arturia a également jugé bon d'ajouter en tête de colonne, 4 gros boutons (Synths, Pianos, Organs et Multi), afin de favoriser l'accès au tri en amont (c'est très pratique et ça améliorera vos recherches). La section « Characteristics » a été renommée en « Types » ce qui donne plus de sens à notre avis quand on browse dans la libraire de l'Analog Lab. Globalement, on y gagne en visibilité ce qui reste une très bonne chose (surtout quand on passe des heures dessus) !


Toujours plus !

Si vous êtes à la recherche de « munitions sonores supplémentaires », sachez qu'un « Shop » (boutique intégrée), vous permettra d'acquérir une multitude de nouvelles collections de presets, vendues à des sommes plutôt modiques (entre 5€ et 8€). Proposant différents thèmes, votre approvisionnement sera garanti par Arturia via des sound-designers de talent.

Sinon, ça sonne ou pas ?

Arturia s'est faite une réputation grâce à la qualité de ses émulations, donc autant dire qu'à l'écoute des presets fournis dans l'Analog Lab, vous comprendrez de suite de quoi je parle. Les modélisations sont de très grandes qualités et les caractéristiques si particulières de certains « membres de la famille » n'ont pas été exclus (bien au contraire) ! Le grain, le comportement des différents composants, etc, tout y passe ! Que vous soyez fans d'analogiques ou de numériques, vous y trouverez forcément votre compte. Si tant est que vous soyez comme moi de la même génération que les machines mythiques qui trônent dans l'Analog Lab, vous aurez certainement de très gros flashback qui vous rappelleront des souvenirs !

One More Thing ?

En tant que possesseur de la V-Collection 5, j'ai pu constater avec surprise que la mise à jour de l'Analog Lab v3 m'était proposée gracieusement par Arturia dans l'ASC (Arturia Software Center). Un cadeau qui vous en conviendrez, ne se refuse pas et qui vaut son pesant de cacahuètes ! Mais en tant qu'utilisateur de clavier Arturia, quel plaisir de constater également que toutes les fonctionnalités de l'Analog Lab 3 étaient automatiquement mappées sur ce dernier ! Point de tracas ou de lecture de manuel pour comprendre le pourquoi du comment ! Tout se fait de façon transparente, vous n'aurez plus qu'à penser à une seule chose : faire de la musique ! Le couple « Clavier Arturia + instruments virtuels de la marque » est loin d'être inintéressant car la relation fusionnelle entre les produits de la marque est telle, que l'on pourrait se croire quasiment ou presque, sur un synthé physique à part entière. Le Plug & Play est bien souvent la recherche ultime des éditeurs / fabricants, mais nous pouvons vous assurer que chez Arturia, l'objectif est atteint et de fort belle manière !


CONCLUSION

Encore une fois, l'éditeur Grenoblois fait mouche ! L'Analog Lab v3 est bien le digne héritier du savoir-faire de la marque en terme d'émulations analogiques de qualité. Le moteur audio maison fait des merveilles et vous fera vivre une véritable immersion dans le monde d'Arturia. En tant que tel, l'Analog Lab v3 est un véritable petit musée à lui tout seul. Profitant de plusieurs milliers de presets au total (+ de 6000), vous ne risquez pas de manquer de munitions ! Disponible gratuitement pour certain (la mise à jour m'a été proposée gratuitement via l'ASC), si vous n'êtes pas dans ce cas, sachez que son prix est proportionnellement inférieur à ses qualités ! Commercialisé à 149€ (99€ à l'occasion de son lancement et pour une durée limitée), cet instrument virtuel est l'affaire du siècle ! Notre conseil : jetez-vous dessus !;-)

Avantages

* plus de 6000 presets issus des IV d'Arturia
* la qualité sonore du moteur TAE
* le choix élargit niveau sons
* le browser remanié intelligemment

Inconvénients

* à ce prix-là faudrait pas pousser non plus hein ? ;-)

 

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS
  • Les plus Lus

  • Recommandés

Loading
Loading