Tests

KV331 Audio SynthMaster One

KV331 Audio a présenté il y a plusieurs mois SynthMaster One. L'éditeur turc souhaitait une version version plus accessible, mais toute aussi riche en terme de fonctionnalités et de sonorités.

Mais que vaut réellement cette nouvelle mouture ? Et bien c'est ce que nous allons tenter de découvrir grâce à ce banc de test !

Un ADN bien trempé !

En développant SynthMaster One, l'éditeur ne partait pas d'une feuille blanche. En effet, étant déjà à l'origine du fameux SynthMaster (premier du nom), l'équipe de KV331 Audio aurait eu bien tort de ne pas en reprendre les atouts. C'est d'ailleurs ce qu'il advint puisque SynthMaster One reprend le moteur sonore de son grand frère, tout en lui ajoutant de toutes nouvelles fonctionnalités. Plusieurs éléments montrent bien l'évolution de ce tout nouveau produit par rapport à son glorieux aîné : une interface entièrement revue et bien plus accessible, la présence de synthèse à table d'ondes, ainsi qu'une librairie gargantuesque de presets.

Une architecture semi-modulaire.

Les caractéristiques du SynthMaster One parlent d'elles-mêmes puisque chaque instance du plug-in pourra bénéficier de 2 oscillateurs et de 2 sub oscillateurs. Les 2 oscillateurs sont stéréo et pourront profiter de 16 voix « unison ». En faisant appel à différents paramètres (« voices mix », « detune curve », « detune spread », etc), chaque oscillateurs pourra générer des sonorités de type « supersaw » particulièrement riches. Les sub oscillateurs pourront se connecter aux oscillateurs de 5 façons différentes ce qui vous laissera de nombreuses possibilités comme les utiliser comme simples sub oscillateurs ou encore, par le biais de modulations complexes (Modulation en anneaux, Modulation par amplitude, Modulation de phase, ou Modulation de fréquence).

En complètement, vous profiterez également de 2 filtres, 4 enveloppes ADSR, et de 2 LFOs. Au passage, sachez que les 4 catégories de filtres ont été développées en faisant appel à la technologie dite « Zero Delay Feedback Filters ». Grâce à une sélection de paramètres spécifiques, vous pourrez facilement obtenir un son analogique grâce aux filtres intégrés. Autrement dit, vous aurez largement de quoi faire !



Tous à table !

C'est une nouveauté majeure qui distingue le dernier né de la famille, de son ainé le SynthMaster. C'est d'ailleurs un apport suffisamment conséquent pour que vous puissiez atteindre de nouveaux horizons en terme de sound-design. Si vous êtes un utilisateur du célèbre Sylenth 1 de Lennar Digital, vous lui trouverez de grosses similitudes. Même au niveau du layout, SynthMaster One s'en inspire avec un même  positionnement des différents éléments. Contrairement à son aîné, SynthMaster One vous donne l'opportunité d'importer vos propres fichiers wave (s'ils contiennent des tables d'ondes), et de pouvoir les réutiliser dans vos projets. Outre cette possibilité, SynthMaster One est dores et déjà proposé avec une librairie plus que conséquente !


Un Step Arpeggiateur / séquenceur intégré !

SynthMaster One propose d'entrée de jeu un step arpegiateur à 16 pas. Chaque pas de l'arpegiateur pourra bénéficier de ses propres paramètres comme sa propre vélocité, la longueur de note, le slide, etc. On retrouve également un certain nombre de modes classiques d'arpegiateur (Up, Down, UpDown, etc) qui pourra dans la majorité des cas vous permettre d'obtenir le résultat souhaité. Un petit séquenceur est également proposé (même s'il s'avère plutôt minimaliste). En réalité il vaut mieux le considérer comme une solution d'appoint qui vous permettra de l'inclure dans votre DAW favori pour par exemple, bénéficier des différents modes d'accords (Chords) et d'arpèges.

De toutes les façons, vous ne pourrez pas lui en demander plus. Petit bémol : la fenêtre de l'arpegiateur est vraiment ridiculement petite à mon goût. En testant le logiciel, j'ai très vite trouvé ça vraiment « tout rikiki », ce qui est vraiment dommageable parce qu'on arrive à se faire rapidement plaisir avec (pourquoi ne pas utiliser toute la surface d'affichage au lieu de la moitié?)! Peut-être qu'il serait bon d'envisager la possibilité d'une fenêtre désolidarisable pour plus de souplesse dans son utilisation.

Quand le tuning passe par la Scala !

Et non il ne s'agit pas du célèbre lieu Milanais mais bien du logiciel permettant d'expérimenter différents accordages (tuning) se rapportant au domaine musical. Alors vous allez me dire : « mais qu'est-ce que ça vient faire dans cet article ? ». Et bien sachez justement que les fichiers générés par cet utilitaire pourront être importés dans le SynthMaster One. Vous pourrez même profiter d'un accordage différent pour chaque preset (au lieu que ce dernier soit appliqué de façon globale par exemple). Quand on sait ce qu'il est possible d'envisager musicalement avec l'application Scala (échelles microtonales, macrotonales, etc), on se dit qu'une porte supplémentaire pourra s'ouvrir à vous en terme de créativité.

Tu me fais de l'effet !

Chez KV331 Audio, on a pas mégoté sur la question ! J'irais même jusqu'à dire que les développeurs ont généreusement tartiné leur bébé avec pas moins de 11 effets intégrés. D'ailleurs au premier coup d'oeil, on ne dirait jamais qu'il y en a autant puisqu'il faut, en réalité, faire un clic droit sur un effet pour accéder à un menu déroulant qui les listera tous. Au programme : distorsion, LoFi, Phaser, Compresseur, Vocodeur, Tremolo, Reverbe, Chorus, Ensemble, Délai, et EQ 6 bandes. Disposer d'un tel attirail ne pourra que satisfaire les plus exigeants mais aussi améliorer le workflow dans la création de sonorités au sein même de SynthMaster One (ça n'est jamais agréable et constructif de devoir faire des allers / retours entre un synthé virtuel et des effets externes instanciés dans un DAW).


Vous en voulez encore ?

Dans la partie inférieure de la fenêtre, vous retrouverez 2 matrices de modulation, lesquelles présentent une certaine particularité. Vous pourrez en effet, faire un drag and drop (glisser / déposer), des paramètres à moduler. Généralement habitué à utiliser une matrice, je dois reconnaître qu'on s'y fait rapidement et que ce mode opératoire est plutôt simple et efficace.

On accède en cliquant sur le bouton « Settings », à la fonction « background noise ». Je me suis interrogé sur sa présence et sur son intérêt, et finalement, je me suis aperçu qu'il s'agissait d'une modélisation de circuits analogiques. 4 réglages vous seront proposés avec « Off » pour la désactivation de ce paramètre, mais aussi « Analog Fate Hiss », « Analog BassTation Hiss » et « Analog Miny20 Hiss ». Ici l'annotation « Noise » n'est pas vraiment appropriée selon moi puisqu'il s'agit plus d'un « esprit » (celui des machines ayant servies à proposer ces modélisations), qu'à un bruit à proprement parler.

De petits détails qui font la différences.

C'est à mon sens un point d'ergonomie qui méritait d'être souligné : la possibilité de modifier les courbes graphiques par un simple « cliquez – maintenez - déplacez ». De nombreuses courbes présentes sur l'interface sont modifiables d'un simple clic de souris. C'est à l'usage qu'on se dit qu'une chose aussi simple vous fait gagner du temps et offre une approche simplifiée et donc plus efficace dans la création / modification de sonorités.

Et si on écoutait tout ça ?

Bien au delà du simple énoncé de toutes ces considérations techniques, vous devez vous demander si le ramage se rapporte au plumage ! Avant de trancher sur la question, sachez que l'éditeur a mis le paquet en proposant pas moins de 750 presets ! Les premières impressions sont d'ailleurs assez saisissantes puisque ça sonne d'enfer ! Finalement ça n'est qu'à moitié étonnant puisque KV331 Audio a fait appel à une multitude de sound-designers de classe mondiale (Arksun, Vandalism, Xenos Soundworks, Vorpal Sound, Nori Ubukata, Rob Lee, etc), pour achalander la bibliothèque sonore de son SynthMaster One.

Globalement, c'est très inspirant, et ce sur une grande variété d'instruments. On retrouve même des similitudes (signature sonore), communes avec le Sylenth 1 de Lennar Digital. Si vous évoluez dans le milieu de la musique électronique (tous styles confondus), vous ne serez jamais déçus. Reste qu'en dehors de ses terrains conquis, le SynthMaster One n'en reste pas moins très attachant (et à plus d'un titre!). On s'attend parfois à une consommation déraisonnable des ressources de nos bonnes vieilles machines. Ici c'est justement la très bonne surprise : SynthMaster One est particulièrement sobre à ce niveau, ce qui est une bonne chose ! Testé sur Logic et DP, l'application se comporte comme un charme !


CONCLUSION

KV331 Audio propose avec le SynthMaster One, un excellent produit, aussi bien au niveau de la qualité sonore qu'au niveau des fonctionnalités disponibles. Si vous êtes déjà l'heureux possesseur d'un Sylenth 1 vous n'aurez peut-être pas interêt à jeter votre dévolu sur la dernière création du développeur turc. Pour le reste, je ne rentrerai pas dans les considérations / comparaisons qui n'ont pas de réel intérêt. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'affirmer que tel synthé sonne « plus froid, plus clean » (ou autres), n'a de sens que dans l'esprit de celui qui exprime son opinion. Certes, nous avons tous nos propres références et nos propres affinités musicales, et par conséquent, nous avons également développés notre « palet musical » grâce aux machines / logiciels que nous avons eu l'occasion d'utiliser. Par souci d’honnêteté (ce qui me semble plus « équitable » finalement), je dirais que SynthMaster One reste un excellent  instrument virtuel capable de produire des sonorités d'une grande richesse, et qui pourrait même pour bon nombre d'entre nous, devenir un incontournable de notre arsenal sonore. Mais la force du SynthMaster One réside également ailleurs. En effet, proposé à seulement 79$ (et même à 39$ pendant le mois de novembre 2017), c'est à notre humble avis, une affaire qu'il ne faudra laisser passer sous aucuns prétextes ! PS : si vous possédez déjà SynthMaster sachez qu'une offre de crossgrade est disponible pour la modique somme de 15$. Les utilisateurs de SynthMaster Player pourront eux aussi bénéficier d'une offre de crossgrade avantageuse au prix de 29$. franchement si vous ne sautez pas sur l'occasion c'est que vous le faites exprès !;-)

En ce moment SynthMaster One est en promo au prix de 47,81€ (soit 35% de réduction) jusqu'au 1er Juillet 2018.

Avantages

* le son
* les fonctionnalités disponibles
* l'interface simplifiée
* les effets intégrés
* les possibilités de modulations
* le rapport qualité / prix excellent !

Inconvénients

* à ce prix-là rien du tout !

Petit tour d'horizon des presets proposés dans SynthMaster One

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS
  • Les plus Lus

  • Recommandés

Loading
Loading